Poudre à la Rose

.

La recette du Rhôdidon, poudre parfumée à la rose, nous a été transmise par l’oeuvre attribuée à Dioscoride, médecin grec du 1er s. de n.è.

Cette poudre était généralement agglomérée et conservée sous forme de pastilles, appelées Rhôdidès, qui pouvaient, selon l’usage, soit être portées telles quelles, assemblées en collier aromatique ou parure déodorante, soit être réduites en poudre pour former un parfum sec (diapasma) appliqué après le bain, soit être pilées et diluées afin de les transformer en onguent, dont on s’enduisait le corps puis qu’on rinçait à l’eau froide après séchage.

D’après Théophraste (polygraphe du 4-3ème s. av. n.è.), les parfums secs étaient également employés pour imprégner le linge :  « Les vêtements acquièrent une odeur merveilleuse quand on les place sur ces produits ».

La rose est astringente : elle purifie, resserre les pores et raffermit les tissus. Inhalée, son odeur rassérénante aide à apaiser et équilibrer le système nerveux…

Rhôôôdidon !

Usage actuel : s’applique avec un pinceau à fard pour parfumer subtilement le décolleté, matifier le visage, etc.

Propriétés : purifiante, matifiante, apaisante. 

Composition : rose, myrrhe, nard indien, iris.

Contenance : 45ml, soit environ 15g.

Tarif : 15€